Bonjour, c'est Thierry Rocard

 Sur ce site je partage tout ce que j’ai appris pour obtenir et garder « un esprit sain dans un corps sain » (sans passer des heures à rechercher des infos pertinentes).

Mon Histoire

Lorsque je me souviens de mon adolescence, je me rappelle que j’étais enfermé sur moi et que mon monde mental était particulièrement négatif, la plupart du temps.

Vers l’âge de 19 ans, après avoir refusé de passer le bac et effectué mon service militaire, ce qui n’était pas facile pour un phobique social, j’ai décidé que je ne pouvais plus vivre longtemps ainsi.

Je sentais qu’il me manquait la connaissance nécessaire pour être heureux.

Je me suis alors posé cette question qui allait orienter ma vie.

Que puis-je faire pour être heureux ?

Et 2 images me sont apparues.

- Celle de gauche me représentait en pratiquant d’un art martial et 

- celle de droite en Yogi, assis en tailleur en train de méditer.

Je décidai de m’engager dans celle de gauche et les arts martiaux m’ont appris les 1eres compétences pour être heureux : 

-Avoir de l’énergie, développer une forte confiance en soi.

J’étais capable de faire des techniques incroyables pour moi quelques années auparavant.

Répéter inlassablement les mêmes techniques pour les améliorer, devenir plus rapide, plus puissant, plus stratège, plus technique...

Mais il n’y avait pas d’enseignement sur le bien-être mental et au fur et à mesure j’arrêtai de m’entrainer, je grossis et j’oubliai une 1ere fois tout ce que j’avais appris et m’enfonçais pendant plusieurs années dans le manque d’énergie, la négativité, l’oubli de mon objectif : être heureux.

Enfin, un jour j’ai décidé que j'en avais assez et je me suis posé la question suivante :

Quoi faire pour être heureux ? Je revis les deux images.

Les arts martiaux s’étaient finis, la route vers la maitrise était fermée.

Mais il restait la voie du Yoga.

Je voulais que ce Yoga déménage, un peu comme le Taïdo (Japonais); qu’il y ai du mouvement, de l’énergie, peu de travail statique.

Le Kundalini Yoga fut ma 2e renaissance. J’ai pu devenir stable émotionnellement. Maintenant, je vis dans la joie, l’harmonie, l’équilibre une très grande partie de mon temps. Et je partage avec mes étudiants mon savoir acquis depuis l’âge de 19 ans.

Les échecs sont aussi importants que les succès pour enrichir une vie.


>